64% des téléscopes sont achetés pour espionner des voisines nues

De nombreux individus peu scrupuleux n’hésitent pas à s’offrir des téléscopes onéreux pour se rincer l’œil chez leurs voisins

64% des téléscopes sont achetés pour espionner des voisines nues

Une étude réalisée sur le parking de la ZAC Morris à Nancy, a permis de sonder les acheteurs de télescopes de la marque « Nature et trouvailles ». Et le résultat n’est pas décevant : 43% des sondés affirment qu’ils pourraient être tentés d’espionner leurs voisins au cours d’une soirée astronomie et 21% déclarent directement chercher à les espionner lorsqu’ils sont nus. Parmi ces apprentis criminels, toutes les catégories sociaux professionnelles sont représentées.

Un docteur en psychologie à l’université Jean-Luc Reichmann, rencontré également à la sortie du magasin, témoigne : « Mon nouveau télescope, je l’ai acheté parce que j’aime l’astrologie depuis toujours…je ne suis pas surpris qu’autant de monde succombe à cette tentation ignoble d’espionner des étudiantes et des pompiers musclés. Ce doit être des gens irréprochables d’habitude qui profitent d’un sentiment d’impunité pour se rincer l’œil. Cela doit cesser immédiatement. Je sensibiliserai le département d’astronomie de l’université demain sur le sujet »

Suite à ces révélations, l’enseigne « Nature et trouvailles » a décidé de cesser immédiatement la vente libre des télescopes de classe 2 et 3B. Il faudra dorénavant répondre à un questionnaire pour tester ses aptitudes en astronomie.

La préfecture, quant à elle, rappelle sur son site que ces atteintes à la vie privée constituent un délit grave punissable de peines allant jusqu’à 54 ans et demi de prison ferme…Avis aux amateurs.

Créé en 2001 à la suite de la folle épopée de Richard Virenque sur le Mont-Ventou, l’Institut APP est une entité indépendante dont le but est démocratiser la recherche scientifique et de re-crédibiliser les sondages et études d’opinion publique.